mardi 23 avril 2013

Albert Robida et Octave Uzanne, La Fin des livres (1895) chez Publie.net



Publie.net propose un nouveau texte relevant de l'anticipation ancienne avec La Fin des livres d'Albert Robida et Octave Uzanne.

Présentation de l'éditeur

Robida est un de nos plus grands dessinateurs-illustrateurs, mais il est aussi un considérable auteur d'anticipations. On est en 1895, le XXe siècle de toutes les promesses, le siècle de l'électricité et des voyages est là tout proche qui s'annonce.
Albert Robida s'est associé à Octave Uzanne pour un livre légendaire, leurs "Contes pour les bibliophiles", à cause d'un chapitre, et d'un seul : s'emparant de la reproduction de la voix, le fameux phonographe d'Edison, les deux auteurs y voient le successeur de la transmission écrite.
On peut le miniaturiser, le transmettre à distance, se créer des bibliothèques de textes lus...
Une anticipation parmi d'autres. Mais lorsque Robida et Uzanne, dans cette réunion de savants et d'inventeurs chacun aux prises avec ce qui s'annonce de la mutation de leur métier, développent leur système en prenant en compte le point de vie de l'auteur, les schémas économiques, la modification des usages privés du lecteur, ils nous donnent des clés vertigineuses pour nous repérer dans la mutation numérique d'aujourd'hui.
Un bon électro-choc. Pour ne plus avoir peur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire